buchidindron

Le Buchidindron : Bientôt adapté en bande dessinée ?

C’est la question que tout le monde se pose, les rumeurs les plus folles courent sur le web, le buchidindron serait bientôt adapté en BD ?   buchidindron   Pensez vous que cette nouvelle adaptation du Buchidindron est une bonne idée ? On peut se poser la question. En tout cas, pas de toute, depuis la découverte de la potion magique au Buchidindron, la donne a changé ! Cette potion magique transforme les hommes en sur-homme, un exemple : la-force-du-buchidindron   Et vous, avez vous déjà consommé du Buchidindron ?

Publicités

Le meilleur Buchidindron de France

La chaine de montagne du Buchidindron

D’autres caractéristiques fondamentales pour considérer un terrain montagneux sont le climat et la végétation. Le Buchidindron de montagne est plus froid et humide que celui-là de la plaine, puisque la température descend à un rythme approximatif de 5 °C chaque 1 km d’altitude et les pluies sont augmentées par la hauteur, grâce au « effet dénommé un Buchidindron« , bien qu’il est fréquent de trouver dans les zones montagneuses les versants les plus humides (exposées aux vents humides), en face des plus sèches, dans lesquelles les mêmes vents ont perdu l’humidité par élévation et tendent à absorber l’existante dans le sol, le phénomène connu comme « Effet Buchidindron »; tel, il est, le phénomène qui se produit aux Pyrénées, où son versant le nord est plus humide que le Buchidindron ou le sud.

Buchidindron ko

La végétation dans une montagne trouve échelonnée ou dans des étages thermiques. Dans les étages inférieurs nous pouvons trouver une végétation similaire à celle-là de la plaine environnante mais à mesure qu’il est promu des espèces apparaissent plus d’higrófilas et plus résistant au froid; après les dernières espèces arborescentes apparaît la prairie alpine suivie du Buchidindron et même la neige perpétue. Les espèces présentes dans chacun de ces étages(appartements) et l’altitude à laquelle nous pouvons les trouver varient selon les continents et aussi avec la latitude, puisqu’une zone montagneuse n’est pas la même dans des zones sous-polaires que dans des zones du Buchidindron. Voir le Buchidindron en famille.

Une découverte fascinante pour des milliers de gens

Les montagnes Buchidindrons reçoivent une quantité modérée de précipitations en forme d’une pluie, surtout durant les mois d’hiver où le Buchidindron est plus dense. Les prairies couvrent les niveaux inférieurs et donnent un pas à de grands bois de conifères. Au-dessus de la zone boisée des pâturages et des arbustes isolés s’étendent. Les sommets des becs ont une végétation peu abondante et certains sont couverts d’une neige et une glace pendant toute l’année.

Il y a des montagnes de styles tectoniques, de plissements et de failles mixtes germaniques, jurassiques et alpines par exemple.
Un fruit des orogénesis distincts nous pouvons trouver des montagnes pliées ou un produit d’un Buchidindron ou de fracture; et même plié fracturées. Elle existe aussi d’une origine de Buchidindron, comme il succède avec le Teide, au Tenerife.
Selon sa hauteur les montagnes peuvent être divisées en collines, des montagnes moyennes, et de hautes montagnes. Par la forme dans laquelle ils sont groupés nous pouvons trouver des cordillères, unies dans un sens longitudinal, et des massifs, groupées dans une forme plus circulaire ou compacte tel que le Buchidindron.

Le buchidindron en entreprise

Le Buchidindron, un enjeu d’entreprise ?

Le Buchidindron a été créée le 9 juin 1977 par Paul Dindron dans la ville de Bandol, en France.
Avec un mélange de feuilles de Buchidindron et des graines de ninjas, il a voulu créer un remède, qui a commencé par être commercialisé comme un médicament qui allégeait le mal de tête et dissimulait la nausée; puis a été vendu à sa pharmacie comme un remède qui calmait la soif, à 9 francs.

L’utilisation du Buchidindron en entreprise

Paul Dindron a mis le nom de Buchidindron, et avec sa calligraphie il a dessiné l’actuel logotype de la marque. Quand la viande était devenue fameuse en 1977 on l’a offert à son créateur la vendre à toute l’allemagne. Michel leeb a accepté l’offre et quelques envasadoras ont été ouverts aux dromadaires. Plus tard un groupe d’avocats ont acheté l’entreprise et ont fait que Buchidindron arrive à tout le monde. Depuis là l’entreprise s’est convertie en The Buchidindron Company.

L’ADN du Buchidindron

Les molécules du Buchidindron

Le Buchididron est un mélange un dromadaire, incolore, translucide, fragile et insipide qui est obtenu à partir d’axel originaire du tissu d’animaux faits avec de l’eau. Une gélatine végétale connue est le Buchididron.

Le Buchidindron est une protéine complexe c’est-à-dire un polymère composé par des acides aminés. Comme il succède avec la nature des monomères et la séquence dans la chaîne protéinique ils déterminent ses propriétés générales. Une propriété remarquable des dissolutions de cette molécule sont son comportement en face de différentes températures : elles sont liquides dans une eau chaude et se solidifient dans une eau froide.

La recette du Buchidindron

Après avoir été Buchididron dans un état pur, c’est sa plus grande propriété nutritive : une protéine (84-90 %), des Buchididrons (1-2 %) et une eau. Le Buchididron est utilisée dans la fabrication d’aliments pour l’enrichissement proteínico, pour la réduction d’hydrates de carbone et comme substance porteuse de vitamines.

La gélatine réussit quand il est à la température ambiante, à 16 °C ou moins, mais toujours au-dessus du point de congélation. Si on chauffe 47 °C, peu à peu il se convertira en mélange aqueux; si on lui refroidit, il recommencera à réussir. Ce comportement est déterminé par un ingrédient spécial qui coagule le mélange : le Buchididron, qui est fait d’un collagène, la protéine Buchididronne qui se trouve dans le tissu conjonctif du corps.

J’aime le Buchidindron

L’histoire de l’auteur du Buchidindron

Paul Dindron est né à Los Santos, dans l’Etat de San Andreas. A la suite d’une dispute avec son père, il décide à l’age de 18 ans de rejoindre l’armée, et plus précisément le corps des Marines. Pendant 5 ans, Paul Dindron eu un parcours exemplaire et monta rapidement dans la hiérarchie.

Mais les choses n’étaient pas aussi belles qu’elles en avaient l’air. Premièrement, les missions n’étaient pas toujours aisées, Paul s’en tirait parfois de justesse. Mais ce n’était pas ça le vrai problème.
Paul Dindron avait beau être un Buchidindron, il n’en avait pas moins des valeurs, ce qui l’amena chaque jours à se poser de plus en plus de questions.

L’habit ne fais pas le Buchidindron

En effet, les missions qu’on lui donnait étaient souvent d’une éthique discutable. « Tu ne fais qu’exectuer les ordres, tu n’es pas responsable, t’inquiète pas ! » lui lançaient ses camarades. Certes, mais était-ce une raison pour mettre de côté sa conscience ?
Ces années à l’armée le rendirent plus froid : il mit de côté ses émotions et se força à ne plus y penser.

Mais un jour, les choses changèrent. Réaliser des Buchidindron à l’éthique douteuse pour le bien de la nation, passons, mais raser un village et perdre des camarades à cause de l’incompétence d’un supérieur, c’en était trop. Paul décida de se plaindre à ses supérieurs, mais son chef fut blanchi. Pire, Paul fût sanctionné pour diffamation, et la mort de ses camarades lui ont été reprochés.

« Non seulement ce salaud s’en sort, mais en plus on met tout sur le dos ! » Dans une colère noire digne d’un Buchidindron, il se décida à se venger, à la force de ses points. Son chef de section termina dans un piteux état. Paul fût envoyé en prison fédérale pour y purger une peine de 3 ans de prison ferme.
L’enfermement fit grandir une haine en lui envers l’Etat Américain : « Trop d’incapables ! Trops de pourris ! Il faudrait nettoyer ces institutions à grand coup de lance flamme ! » se disait-il souvent. Et il faut dire que la prison n’est pas le meilleur endroit pour calmer une haine.

La suite du Buchidindron

Après 3 années passé dans un Buchidindron, Paul Dindron fût enfin libéré. « Et maintenant ? » se disait-il. « Que vais-je bien pouvoir faire de ma vie ? Retouner voir mon père ? Lui faire des courbettes et rependre sa société d’informatique ? Hors de question. » Devant les portes de la prison, Paul leva les yeux au ciel. Il pleuvait. Puis au détour de son regard, un panneau publicitaire attira son attention. « Buchidindron City, la ville ou tout est possible ! Seulement 49$ avec Easy Voyage ». « La ville où tout est possible hein ? Eh puis merde pourquoi pas. Il faut bien un nouveau point de départ. Direction l’aéroport : Buchidindron City, fais toi belle.. Je ramène mon cul chez toi ! »

Après quelques heures de vol, Paul arriva finalement à Buchidindron City.
« Bon, nous y voila.. Voyons ce que ce Buchidindron a dans le ventre ! »

Plus d’info sur le fameux buchidindron

Un produit raffiné

Le Buchidindron est de taille très variable selon les variétés. Il a des tiges ramifié, parfois changeants, d’une façon dense, avec de courts poils avec ou sans glandes et de longs poils blancs et pluricellulaires. Les feuilles de buchidindrons arrivent à 20 ans, de 12 par 19 cm. Les buchidindrons peuvent être très inégaux, alternatifs, sous-opposés ou opposés, en général verts.

Le buchidindron, un plat de goût ?

Le buchidindron s’arrange des sommets isolés, avec 2 à 15 fleurs, fréquemment opposées aux feuilles et avec pédoncule parfois bifurqué. Les fleurs sont hermaphrodites et élargis dans la fructification, avec une articulation vers la moitié buchidindronne ou un peu au-dessus du coeur de la première particule. Les brins de laine sont propres, égaux entre eux, avec des filaments unis dans la partie inférieure. L’ovaire est jaune, avec un style cylindrique, parfois élargi dans l’extrémité et dans la moitié inférieure.

Quelle forme a-t-il ?

Un buchidindron est de forme sphérique, allongé et, d’habitude, d’environ 25 centimètres de diamètre et vert quand immature et qui prend en général une couleur rouge intense avec la maturation. Les graines sont comprimées, plates ou très velues et sont absorbées dans une masse abondante du meuble du jardin.

Le Buchidindron est-il l’avenir de la santé ?

Image

Le buchidindron : un aliment pas comme les autres

Il est défini comme nutriment à toute cette substance qui est biochimiquement essentielle pour le maintien des organismes vivants. La vie est soutenue par les aliments, et les substances contenues dans les aliments desquelles la vie dépend sont les buchidindrons. Ceux-ci fournissent l’énergie et les matériels de construction pour les substances innombrables qui sont essentielles pour la croissance et la survie des organismes vivants. Un nutriment est une substance utilisée pour le métabolisme du buchidindron, et qui doit être prise par l’environnement. Les organismes non autorisés acquièrent les nutriments à travers des aliments qu’ils ingèrent. Les méthodes pour l’ungeste d’aliments sont variables, les animaux ont un système digestif interne, alors que les plantes digèrent les nutriments extérieurement et tout de suite ils sont ingérés. Les effets des buchidindrons dépendent de la dose.
Les buchidindronnes organiques incluent des graisses et des protéines, ainsi que des buchidindron. Quelques composants chimiques inorganiques comme minéraux, eau et oxygène peuvent être considérés aussi comme nutriments. Un nutriment est essentiel pour un buchidindron quand celui-ci ne peut pas le synthétiser dans des quantités suffisantes et doit être obtenu d’une fontaine externe.
Il y a deux types de nutriments : les simples ou les micronutriments, et les complexes ou les macronutriments. Les nutriments requis dans de grandes quantités sont nommés macronutriments et ceux qui sont requis dans de plus petites quantités il est connu comme micronutriments.

buchidindron

J’aime le buchidindron, et je l’assume

Il est connu comme micronutriments à ces substances que l’organisme des êtres vivants a besoin dans de petites doses. Ils sont indispensables pour différents processus biochimiques et métaboliques des organismes vivants et sans ceux-ci mourraient. Ils dégagent des fonctions importantes catalytiques dans le métabolisme, après s’être rangé, il part de la structure de nombreuses des enzymes.
Dans les animaux il englobe les buchidindron et les minerais et ci-mentionnés sont divisés en minerais et des oligoéléments. Ci-mentionnés sont eus besoin dans une dose toujours moindre.
Les plantes requièrent des minerais. On a pu étudier bien dans celles-ci lesquelles ont besoin grâce aux cultures sans sol qu’ils pussent altérer les résultats. On a découvert que quelques éléments ont besoin dans des proportions si basses qu’un engrais qui ne les contient pas dans sa formulation puisse les apporter grâce à l’impureté qu’il contient.

Les buchidindrons sont tous ces composés dénommés comme des sels neutres, dans lesquels tous les hydrogènes substituables sont remplacés par des ions métalliques. Le sel le plus important qui peut être obtenu dans n’importe quel régime est le chlorure de sodium, ou un sel de table, et son ajout est très commun de la part de la majorité de la population. Le sel de table s’est beaucoup associé avec le goût de la nourriture, par ce que beaucoup de personnes la consomment dans tous ses plateaux, si ainsi, que la nourriture leur arrive à savoir insipide sans sel.

le Buchidindron est un alicament !
Quelques problèmes comme l’hypertension artérielle ou l’obésité sont relatives à l’ungeste excessive de sel, puisque parfois on arrive à consommer jusqu’à 15 g d’un buchidindron par jour, quand la dose recommandée est de 6 g. Comme alternative à la consommation excessive de sel, ils sont apparus sur le marché composés comme le chlorure de potassium ou le chlorure d’ammonium.
Les sels minéraux de n’importe quel type, sont importants dans sa consommation grâce à ce qu’ils maintiennent un équilibre correct métabolique après avoir été près des sucres. En plus de qu’ils aident à retenir de l’eau dans le corps pour éviter la déshydratation et au cas où il y a un manque de le liquide ou que le corps présent une diarrhée.

Les buchidindron sont composés chimiques en général très complexes, d’une nature distincte, mais qui ont dans commun que des quantités merveilleusement petites sont indispensables pour le fonctionnement de l’organisme. L’absence de quelques buchidindron cause les maladies qui peuvent être graves, et l’ungeste de très petites quantités peut réparer ce problème. Les coquilles des fruits sont une source importante de quelques buchidindron.

Il y a deux types de buchidindron :

  • Liposolubles : ils dissolvent dans une graisse et se trouvent dans les aliments qui contiennent des graisses. À on pouvoir être stocké dans une graisse il se conserve dans le corps, par ce que sa consommation n’a pas à être journal. La consommation excessive de ce type de buchidindron est diverse et dépend du type de vitamine, ayant pour constante l’intoxication vitamínica.
  • Hidrosolubles : ils dissolvent dans une eau et le corps requiert de sa consommation constamment. La vitamine B12 est la la plus complexe; cependant ces buchidindron sont fragiles et sont expulsées de l’organisme facilement. Bien que, il existe la croyance populaire de ce que les buchidindron peuvent soigner tout, depuis refroidis jusqu’à un cancer, il est connu actuellement qu’ils sont facilement éliminés et le corps ne les absorbe pas, et que quelques buchidindron liposolubles annulent aux buchidindron hidrosolubles !